Faire du silence un atout dans ses présentations orales

 

 

Si on dit que la parole est d’argent et le silence est d’or ce n’est pas tout à fait un hasard et dans l’exercice de la prise de parole bien qu’il soit à tort considéré comme un danger, le silence est un allié très puissant pour celui qui sait le maîtriser et en faire un parfait usage.

On a naturellement tendance à considérer qu’il faut combler le vide, lors d’une intervention, afin d’éviter l’angoisse d’affronter les regards du public sans bruits. Mais, et les comédiens le savent mieux que personne, la maîtrise du silence est essentiel dans la prise de parole et en user permet les bénéfices suivants :

 

Image d’assurance

Celui qui ose le silence, transmet l’image de quelqu’un qui assume celui-ci et qui montre qu’il n’as pas besoin d’être dans « l’hystérie verbale » pour exister et faire exister son message mais bien par sa présence sensible (corps, sourire, regard).

Crédit donné au message

Le silence qui précède une phrase fait comprendre instantanément à l’auditoire l’importance de celle-ci. Le public est préparé à recevoir un message de grande importance dans l’intervention.

Implication de l’auditoire

Les temps de silence permettent au public de réfléchir sur ce qui a été dit et de remettre en perspective ce qui va suivre dans l’intervention.

Respiration

Le silence peut permettre tout simplement à l’intervenant de prendre du temps de respirer plus profondément et ainsi se recentrer sur lui-même et son discours.

Restructurer les idées        

Ce temps permet également de remettre ses idées en place afin d’être plus pertinent et efficace dans ce que l’on veut transmettre. Nous pensons 8 fois plus vite que nous parlons, il est inutile d’essayer de rattraper votre pensée. Concentrer vous sur votre fils conducteur.

Éviter les mots ou sons parasites      

La tendance naturelle pour combler cette peur du silence ce sont tous ces mots parasites qui perturbent l’écoute de votre message mais n’oubliez pas qu’il vaut mieux un silence qu’une scorie du type « Euhhh » insupportable pour l’auditoire.

 

En  conclusion, user de cet atout puissant qu’est le silence dans vos présentations. Bien utilisé il vous permettra de faire passer vos messages avec force et conviction et renvoyer une image positive de vous et de votre prestation.

Pour aller plus loin dans le sujet => Formation « Réussir sa prise de parole en public »